Enfance : Les nouvelles technologies au bénéfice de l’autisme (1er trimestre 2018)

dimanche 18 février 2018

Le premier numéro de l’année 2018 de la revue Enfance est consacré aux nouvelles technologies au bénéfice de l’autisme.

1. Nadel J. Avant-propos. Enfance. 2018 ; 1(1) : 3-4.

Lien vers le texte intégral (Open Access ou abonnement)

2. Vandromme L. Introduction. Regards et perspectives sur les nouvelles technologies et l’autisme. Enfance. 2018 ; 1(1) : 5-12.

Dans cette introduction du numéro thématique sur « Les nouvelles technologies au bénéfice de l’autisme », nous examinons l’impact de l’évolution continue des technologies du numérique et de leurs multiples usages auprès des personnes TSA. Cet impact est abordé tant dans l’aide aux apprentissages fondamentaux et à l’autonomie, que dans l’accompagnement à l’inclusion scolaire et le soutien à la communication et aux compétences sociales. Parmi ces différents apports du numérique, il y a ceux qui découlent des technologies d’interactions naturelles, visant à aider au développement des enfants autistes sur la base des connaissances de la singularité de leur fonctionnement, et ceux qui impliquent l’interaction autonome entre la personne atteinte de TSA et le robot. À travers des revues de questions et des recherches empiriques, nous considérons la manière dont la technologie peut tirer parti de la recherche sur les pathologies du développement pour nous diriger vers un avenir où la technologie est plus personnelle, plus adaptée et devient un véritable outil de développement personnel.

Lien vers le texte intégral (Open Access ou abonnement)

3. Martin J-C. Agents virtuels pour l’apprentissage de compétences sociales dans l’autisme : une revue. Enfance. 2018 ; 1(1) : 13-30.

Les nouvelles technologies pour le grand public se sont beaucoup développées ces dernières années. C’est aussi le cas des recherches en traitement informatique des émotions et des comportements sociaux appliquées à l’entraînement de compétences sociales à l’aide d’agents virtuels. Un agent virtuel est un personnage animé dont les comportements (expressions faciales, regard…) sont contrôlables. Ces agents virtuels animés peuvent être plus ou moins expressifs et plus ou moins interactifs. Nous proposons dans la première partie de cet article une grille de lecture de ces différents travaux basée sur les différents types de systèmes à base d’agents virtuels : présentation non interactive avec un seul utilisateur et un seul agent virtuel ; interaction entre un utilisateur et un agent virtuel ; présentation à un utilisateur d’interactions entre plusieurs agents virtuels ; interaction entre un utilisateur et plusieurs agents virtuels qui interagissent aussi entre eux ; interactions entre plusieurs utilisateurs simultanément connectés et interagissant avec plusieurs agents virtuels qui interagissent aussi entre eux. Dans une deuxième partie, nous illustrons ces différentes caractéristiques des agents virtuels expressifs et interactifs avec la plateforme MARC.

Lien vers le texte intégral (Open Access ou abonnement)

4. Herrera G, Pérez-Fuster P. Pictogram Room : son efficacité dans le trouble du spectre de l’autisme (TSA). Enfance. 2018 ; 1(1) : 31-50.

Diverses recherches ont étudié la perception du mouvement biologique par des personnes atteintes d’un trouble du spectre de l’autisme (TSA), indiquant leurs difficultés à comprendre et à utiliser le langage corporel pour communiquer. Les technologies de réalité augmentée offrent une opportunité de supports visuels et musicaux pour intervenir sur ces aptitudes dans le cas des TSA. Cet article propose une description des fondements scientifiques de l’outil Pictogram Room jointe à une révision de deux études d’investigation à propos de son efficacité. La première de ces études évalue l’impact de Pictogram Room sur l’amélioration des aptitudes sensorielles et motrices d’un groupe de dix enfants présentant un TSA. La seconde étude analyse son efficacité sur l’amélioration de l’attention jointe auprès de six enfants atteints d’un TSA. Les deux études indiquent des résultats positifs quant à l’efficacité de Pictogram Room dépendamment des attendus initiaux. En conclusion, les recherches au sujet de la compréhension et de l’usage du langage corporel en cas de TSA mettent en évidence une nécessité d’outils pour leurs prises en charge. Les résultats positifs des premières études sur l’efficacité de Pictogram Room présagent un futur dans lequel ces technologies formeront partie des propositions thérapeutiques habituelles dans le cadre des TSA.

Lien vers le texte intégral (Open Access ou abonnement)

5. Nadel J, Poli G. Évaluer et entraîner la connaissance du corps dans l’autisme via Kinect et Pictogram Room. Enfance. 2018 ; 1(1) : 51-64.

Cet article présente l’utilisation d’une plate-forme de jeu vidéo pour évaluer le niveau de représentation du corps propre chez de jeunes enfants non verbaux avec TSA. Les stimuli sont le reflet du corps réel projeté sur le mur, la silhouette grisée ou colorée sans rapport avec les vêtements de l’enfant, le petit avatar fil de fer. L’évaluation est réalisée sur la base des critères de la littérature développementale utilisant le reflet dans le miroir et l’ombre verticale. À partir des résultats de l’évaluation, il est possible de mettre au point une thérapie ludique ayant pour objectif de faire progresser les enfants vers des niveaux plus élaborés de représentation du corps, éventuellement jusqu’à une conception allocentrée de la situation dans l’espace environnant, physique et social.

Lien vers le texte intégral (Open Access ou abonnement)

6. Pérusseau-Lambert A, Anastassova M, Boukallel M, Chetouani M, Grynszpan O. Interfaces haptiques et tactiles pour l’autisme : une revue systématique. Enfance. 2018 ; 1(1) : 65-90.

Les nouvelles technologies sont de plus en plus utilisées pour répondre aux besoins spécifiques des individus avec trouble du spectre de l’autisme (TSA). Les interfaces homme-machine explorant le sens du toucher apparaissent comme un canal d’interaction potentiellement intéressant pour les personnes avec TSA. Notre but est d’établir une revue systématique de l’existant concernant les interfaces tactiles et haptiques dédiées au TSA. Nous mettons l’accent sur les approches de développement et les études utilisateurs effectuées. Les résultats montrent qu’il existe une grande variété de technologies et d’interfaces destinées aux individus avec TSA. Les interfaces tactiles ou haptiques viennent en complément d’autres modalités d’interaction homme-machine dans le développement de robots, de manettes de jeu, d’objets tangibles interactifs, de tablettes ou encore d’environnements virtuels. Toutefois, les études utilisateurs, lorsqu’elles existent, n’atteignent pas à l’heure actuelle un niveau de qualité méthodologique suffisant pour permettre d’étayer leur validité pour l’aide aux personnes avec TSA. Les modalités tactiles et haptiques mériteraient d’être davantage investiguées dans les recherches sur les interfaces homme-machine pour l’autisme.

Lien vers le texte intégral (Open Access ou abonnement)

7. Robins B, Dautenhahn K. Kaspar, the social robot and ways it may help children with autism – an overview. Enfance. 2018 ; 1(1) : 91-102.

KASPAR est un robot humanoïde interactif de la taille d’un enfant. Il a été développé par The Adaptive Systems Research Group à l’université du Hertfordshire, pour constituer un outil éducatif ou thérapeutique facilitant le développement de la communication et les compétences interactives chez les enfants avec autisme. Kaspar a été créé pour aider les enseignants et les parents à soutenir les enfants de multiples façons. On l’a utilisé dans un cadre d’études de cas avec environ 170 enfants (il s’agissait d’études longitudinales où chaque enfant interagissait avec le robot durant plusieurs semaines voire plusieurs mois) à la fois à l’école et en famille. L’article présente les types d’initiation à l’interaction que peut développer le robot avec les enfants avec autisme sur la base d’activités simples. Il montre le rôle de médiateur social que peut prendre le robot en encourageant les enfants à interagir avec d’autres personnes (des enfants et des adultes). Les résultats des exemples d’études de cas montrent l’aide que peut apporter le robot en brisant l’isolement, en encourageant l’usage du langage, en médiatisant les interactions entre enfants ou avec les adultes, en aidant à maîtriser les jeux collaboratifs, en apportant un complément au travail scolaire par un apprentissage cognitif de base concret et incarné menant à l’émergence d’une conscience des rapports entre cause et effet.

Lien vers le texte intégral (Open Access ou abonnement)

8. Fage C, Mazon C, Sauzéon H. Inclusion scolaire des enfants avec TSA et interventions basées sur les nouvelles technologies : une revue de littérature. Enfance. 2018 ; 1(1) : 103-30.

Au cours des deux dernières décennies, de nombreuses interventions basées sur les nouvelles technologies ont été implémentées afin de soutenir l’inclusion scolaire des enfants avec trouble du spectre de l’autisme (TSA). Si ces prises en charge peuvent améliorer les comportements et les processus cognitifs ciblés, la généralisation de ces bénéfices aux situations de vie scolaire ordinaire reste limitée. Pour surmonter ces difficultés, des interventions ont été adaptées directement en environnement écologique (typiquement l’environnement scolaire) en s’appuyant sur les nouvelles technologies mobiles. Cependant, les effets thérapeutiques de ces interventions sont très rarement, et trop faiblement, mesurés. De nouveaux protocoles expérimentaux et de critères d’évaluation sont donc à développer. Cet article présente une revue de littérature de ces interventions. Les avancées et les limites sont présentées, et les perspectives de recherche dans les approches pluridisciplinaires sont discutées.

Lien vers le texte intégral (Open Access ou abonnement)

9. Renaud J, Cherruault-Anouge S. Applications numériques pour l’autonomie des personnes avec trouble du spectre de l’autisme. De la nécessité d’un processus d’innovation et d’une utilisation centrés sur la personne et ses aidants. Enfance. 2018 ; 1(1) : 131-46.

Les personnes avec autisme présentent des difficultés limitant généralement leur autonomie et modifiant les relations interindividuelles. Des méthodes et outils adaptés et personnalisés doivent donc être mis en place pour favoriser l’indépendance et la participation sociale de ces individus. Depuis quelques années, on constate notamment que les nouvelles technologies de l’information et de la communication, et en particulier des applications numériques sur tablettes tactiles, peuvent constituer un véritable levier dans la compensation des handicaps au quotidien (agendas visuels, voix de synthèse, séquentiels, timers…). Pour être adaptés et pertinents dans l’accompagnement des personnes avec trouble du spectre de l’autisme, ces applicatifs sur tablettes numériques doivent être globalement « pensés avec et pour » les utilisateurs, et personnalisables pour s’adapter aux besoins de chacun. Nous détaillerons dans un premier temps les effets positifs de l’utilisation de ces applications sur tablette pour des personnes avec autisme. Nous décrirons ensuite l’intérêt d’une démarche globale de co-conception de ces outils au sein de laquelle les utilisateurs, à savoir les bénéficiaires directs mais aussi les professionnels et les aidants familiaux, sont acteurs du processus de création et de validation. Enfin, nous nous intéresserons à la part cruciale que doit prendre la personnalisation de ces applications dans les mécanismes d’apprentissage et d’usage au quotidien.

Lien vers le texte intégral (Open Access ou abonnement)

10. Bourdon P, Lefer-Sauvage G, Mercier C, Teutsch P, Lopez-Cazaux S. Le rôle de l’imitation dans l’appropriation des outils numériques chez les enfants avec autisme. Étude de l’usage des tablettes tactiles en ULIS – école TED et IME. Enfance. 2018 ; 1(1) : 147-68.

Les méthodes de communication verbale et de gestion du temps pour personnes avec autisme, ou avec des troubles du spectre autistique (TSA), existent depuis de nombreuses années. Ces méthodes s’appuient généralement sur un ensemble varié d’outils de communication (cartes, pictogrammes, photos, pendulette, timer), qui reste souvent consistant, encombrant (matériaux papier et carton), parfois coûteux, difficile à transporter et laborieux à manipuler. L’application çATED (www.univ-nantes.fr/espe/cATED-autisme) vise à réduire l’encombrement des dispositifs existants en proposant un agenda numérique sur tablette tactile. L’étude menée à partir de la mise en œuvre de cette application, analyse en termes d’usages, la place des nouveaux outils technologiques/numériques dans la communication sociale des enfants avec TSA, notamment le rôle de l’imitation et de l’attention conjointe dans leur appropriation. Après une approche théorique et une présentation des méthodologies convoquées, nous présenterons quelques résultats significatifs à cet effet.

Lien vers le texte intégral (Open Access ou abonnement)

11. Bonnot-Briey S. Interactions entre autisme et nouvelles technologies. Enfance. 2018 ; 1(1) : 169-70.

Lien vers le texte intégral (Open Access ou abonnement)

12. Tijus C. Après-propos : quoi faire avec le numérique ?. Enfance. 2018 ; 1(1) : 171-5.

Lien vers le texte intégral (Open Access ou abonnement)


Annonces

Accès direct au catalogue en ligne !

Vous pouvez accéder directement au catalogue en ligne du centre de documentation du CRA Rhône-Alpes en cliquant sur l’image ci-dessous :

Cliquez pour consulter le catalogue


Formations pour les Familles et les Proches

le détail des programmes de formation à l’attention des familles et des proches de personnes avec TSA est disponible en cliquant sur l’image ci-dessous.

Formation pour les Aidants Familiaux {JPEG}


Sensibilisation à l’usage des tablettes au CRA !

Toutes les informations concernant les sensibilisations du CRA aux tablettes numériques en cliquant sur l’image ci-dessous :


1-Formation à l’état des connaissances de l’autisme

Plus d’information sur la formation gratuite que dispense le CRA en cliquant sur l’image ci-dessous :

Formation à l'état des connaissances de l'autisme {JPEG}


4-Livret Autisme Rhône-Alpes® (LARA) - Message à l’attention des directeurs

Prenez connaissance du Livret Autisme Rhône-Alpes, projet de répertoire régional des structures médico-sociales. En cliquant sur l’image ci-dessous :

Cliquez sur l'image pour découvrir le Livret LARA