Enfances et Psy : L’autisme aujourd’hui. (2010)

mercredi 14 avril 2010

La revue Enfances et Psy propose un dossier spécial sur l’autisme dans son premier fascicule de 2010.

1. Le Run J-L. Identité, altérité, histoire. Enfances & Psy ;2010 ;46(1):6-9.

Lien vers le texte intégral (Open Access ou abonnement)

2. Pelloux A-S, Delion P, Tessarech S. Introduction. Enfances & Psy ;2010 ;46(1):10-14.

Lien vers le texte intégral (Open Access ou abonnement)

3. Hochmann J. L’autisme à l’heure du néolibéralisme. Quelques réflexions ;2010 ;46(1):15-29.
L’histoire de l’autisme, dans ses conceptions théoriques comme dans ses modes de prise en charge institutionnels ? thérapeutiques et/ou éducatifs ?, est fonction de ses conditions matérielles (économiques et politiques) d’apparition. Dès lors, l’auteur propose de saisir en quoi les soutènements néolibéraux de notre contemporanéité infléchissent et modifient radicalement nos façons de penser et de travailler avec l’autisme.

Lien vers le texte intégral (Open Access ou abonnement)

4. Golse B. L’autisme infantile entre neurosciences et psychanalyse. Convergences et controverses ? ;2010 ;46(1):30-42.

Alors que l’histoire de la prise en charge de l’autisme infantile précoce depuis son isolement par Kanner a vu se succéder trois grands moments dans les relations soignants/ familles, l’auteur montre que nous entrons aujourd’hui dans une période où l’approche conjointe neurobiologie/ psychopathologie voit naître des pôles transdisciplinaires autour des troubles du développement neurologique et psychique. Cette approche multidimensionnelle est notamment rendue possible par le développement d’une biologie de la relation, développement parallèle à la manière dont les théoriciens anglo-saxons de la relation d’objet revisitaient la théorie psychanalytique des pulsions dans la première décennie d’après guerre. Pour penser ces rapprochements, l’auteur a recours aux notions d’intersubjectivité et de subjectivation en proposant un dialogue entre chercheurs continentaux et anglo-saxons (passage de l’interpersonnel à l’intrapsychique). C’est l’occasion de relever des points de convergences entre des notions cliniques bien repérées et les avancées des neurosciences ? spécifiquement grâce à la neuro-imagerie fonctionnelle. Ces avancées considérables ne permettent toutefois pas à ce jour d’isoler une version unifiée de l’autisme infantile et invitent à se méfier de tout réductionnisme.

Lien vers le texte intégral (Open Access ou abonnement)

5. Delion P. Autisme et institution. Enfances & Psy ;2010 ;46(1):43-52.

À partir de la distinction qu’il opère entre établissement et institution pour personne avec autisme, l’auteur tâche de cerner la spécificité de la dimension institutionnelle du système organisationnel nécessaire à la prise en charge de la souffrance et du développement de l’enfant autiste. Il tire les enseignements pratiques de l’application de la loi du 11 juillet 2005 sur le handicap pour penser les aménagements possibles pour les enfants autistes aux croisements des pratiques éducatives, thérapeutiques et pédagogiques en spécifiant bien la place parentale dans les dispositifs de soin. C’est l’occasion pour lui d’avancer la triade de ce qu’il nomme « constellation transférentielle » pour définir l’institution dans le cadre de la psychothérapie institutionnelle, tributaire de la logique freudienne de l’après-coup. Ainsi se dégage une dynamique organisationnelle qui tient compte de la singularité du soin psychique chez l’enfant autiste.

Lien vers le texte intégral (Open Access ou abonnement)

6. Baert J. Le rôle des associations de parents aujourd’hui. Enfances & Psy ;2010 ;46(1):53-59.

La place des associations de parents d’autistes a évolué avec la notion même d’autisme. Le paysage réglementaire des structures médico-sociales s’est modifié dans le même temps vers une plus grande professionnalisation des gestionnaires d’établissement. Cela conduit les associations de parents à être à l’avenir moins des gestionnaires que des groupes de pression qui seront d’autant plus efficaces qu’ils auront su canaliser et représenter les attentes des familles.

Lien vers le texte intégral (Open Access ou abonnement)

7. Ouss-Ryngaert L. Les centres ressources autisme : bilan et perspectives. Enfances & Psy ;2010 ;46(1):60-69.

Les premiers centres de ressources autisme pilotes ont ouvert en 1999, à titre expérimental. En 2006, chaque région était dotée d’un cra. Ces créations sont le fruit d’un constat de carence majeure, depuis longtemps souligné par les associations de familles, et d’une volonté politique affirmée au travers de deux plans autisme successifs. Cet article reprend un historique de la création des cra, une déclinaison de leur rôle et de leur fonctionnement, un premier bilan. Il est souligné combien malgré l’hétérogénéité des fonctionnements, il existe une homogénéité de fond. La mission d’information devrait être soutenue par la très prochaine publication d’un socle de connaissances élaboré par l’has. La mission diagnostique des cra a été très développée, mais l’offre créant la demande, elle reste insuffisante, notamment pour les adultes. Enfin, la mission de recherche reste encore à développer, autour de recherches se basant sur le réseau bâti par les cra. Les écueils et les difficultés sont soulignés. La jeunesse de ces structures les met peut-être provisoirement à l’abri relatif des querelles qui traversent le monde de l’autisme. Si le chantier a été très avancé, le travail reste important : recommandations aux pratiques professionnelles, les adultes, les soins somatiques.

Lien vers le texte intégral (Open Access ou abonnement)

8. Peyraud A-P. Autisme, maison départementale des personnes handicapées (mdph) et loi du 11 février 2005. Vers l’écriture d’un nouveau chapitre sur les rapports entre l’individuel et le collectif ? ;2010 ;46(1):70-81.

Cet article rapporte les grandes lignes de la loi du 11 février 2005 en matière de compensation du handicap chez les enfants et les adolescents autistes. Si certains de ces apports constituent des progrès manifestes, il n’en reste pas moins vrai qu’ils soulèvent un certain nombre de questionnements sur l’évaluation encore inadéquate de cette compensation et sur l’adéquation entre les moyens mis en ?uvre et les besoins identifiés. Notre expérience interroge sur la construction de rapports nouveaux entre professionnels et usagers, leurs incidences sur le suivi et l’avenir des enfants, et soulève un doute sur la pérennité d’une culture émergente dans un contexte socio-économique individuel, collectif et institutionnel complexe et contraint.

Lien vers le texte intégral (Open Access ou abonnement)

9. Amy M-D. Une psychanalyste au pays de l’aba. Enfances & Psy ;2010 ;46(1):82-93.

En quoi et comment la psychanalyse et une approche éducative telle l’aba peuvent-elles être complémentaires ? Comment dépasser des querelles théoriques et pratiques qui ne font que renforcer les clivages autistiques ? Sachant que ceux-ci sont essentiellement du ressort de la disjonction et de la mise à mal d’une articulation indispensable entre le corporel, le sensoriel, le mental et le psychique, pourquoi ne pas admettre que nos propres clivages ne peuvent que maintenir les personnes autistiques dans des états de morcellement nuisibles à toute mise en rapport entre leurs expériences, leurs apprentissages et les émotions qui y sont associées ?

Lien vers le texte intégral (Open Access ou abonnement)

10. Joly F. Partie 1.Violences et autisme : le laboratoire autistique pour penser les racines de la violence. Enfances & Psy ;2010 ;46(1):94-107.

Les pathologies autistiques et les diverses formes de troubles envahissants du développement déclinent toute la sémiologie manifeste des diverses formes de violences. La déclinaison multidimensionnelle de la violence dans cette clinique de l’extrême fait apparaître l’autisme comme un laboratoire malheureusement naturel pour penser la violence inhérente à la vie psychique de tout sujet humain dans son rapport au monde, à soi-même et aux autres, et pour en exporter peut-être la compréhension dans d’autres régions psychopathologiques.

Lien vers le texte intégral (Open Access ou abonnement)

11. Massoni B, Peccia-Galletto C, Salmon J. L’air de rien. Effets du « ventilateur » comme objet favorisant la contenance auprès d’enfants autistes ;2010 ;46(1):108-120.

Cet article a pour dessein de présenter la démarche d’élaboration d’un groupe thérapeutique accueillant des enfants autistes au sein d’un hôpital de jour séquentiel. Nous verrons comment et pourquoi l’introduction du ventilateur nous a amenées à réorganiser la structure temporelle et spatiale d’un groupe consacré au travail de réparation des enveloppes psychiques. C’est en mêlant nos observations cliniques aux recherches d’André Bullinger sur les effets des flux sensoriels dans le développement sensori-moteur, tonico-postural et instrumental de l’enfant qu’est apparu l’intérêt de l’ajout de « l’objet ventilateur ». Nous développerons au travers de vignettes cliniques comment ce dernier a pu soutenir et contenir le travail d’attention porté autour de corps bien souvent mal délimités, fragmentés, voire éclatés.

Lien vers le texte intégral (Open Access ou abonnement)

12. Tanet-Mory I, Cossart M. Croisement des approches psychodynamique et cognitive dans la prise en charge de l’enfant autiste. Enfances & Psy ;2010 ;46(1):121-130.

Par la description de l’évolution d’un jeune enfant autiste au cours d’une prise en charge croisant les axes psychodynamique et cognitif, nous tentons de démontrer l’intérêt de cette approche thérapeutique spécifique pour les enfants présentant un trouble envahissant du développement.

Lien vers le texte intégral (Open Access ou abonnement)

13. Pelloux A-S, Tessarech S. Rire ensemble, une expérience mutative. Enfances & Psy ;2010 ;46(1):131-140.

Dans cet article, les auteurs, psychothérapeute et orthophoniste, témoignent de leurs expériences de rire partagé avec des enfants autistes en séance individuelle. Bénéfique pour le soignant, l’enfant et sa famille, le rire peu cité ou exploré dans la littérature spécialisée mérite pourtant d’être pris au sérieux dans les processus thérapeutiques.

Lien vers le texte intégral (Open Access ou abonnement)

14. Tessarech S. La place des enfants autistes à l’école maternelle aujourd’hui : la parole aux institutrices. Enfances & Psy ;2010 ;46(1):141-147.

Deux institutrices de maternelle évoquent leurs expériences avec des enfants autistes scolarisés dans leur classe.

Lien vers le texte intégral (Open Access ou abonnement)


Annonces

Accès direct au catalogue en ligne !

Vous pouvez accéder directement au catalogue en ligne du centre de documentation du CRA Rhône-Alpes en cliquant sur l’image ci-dessous :

Cliquez pour consulter le catalogue


Formations pour les Familles et les Proches

le détail des programmes de formation à l’attention des familles et des proches de personnes avec TSA est disponible en cliquant sur l’image ci-dessous.

Formation pour les Aidants Familiaux {JPEG}


Sensibilisation à l’usage des tablettes au CRA !

Toutes les informations concernant les sensibilisations du CRA aux tablettes numériques en cliquant sur l’image ci-dessous :


1-Formation à l’état des connaissances de l’autisme

Plus d’information sur la formation gratuite que dispense le CRA en cliquant sur l’image ci-dessous :

Formation à l'état des connaissances de l'autisme {JPEG}


4-Livret Autisme Rhône-Alpes® (LARA) - Message à l’attention des directeurs

Prenez connaissance du Livret Autisme Rhône-Alpes, projet de répertoire régional des structures médico-sociales. En cliquant sur l’image ci-dessous :

Cliquez sur l'image pour découvrir le Livret LARA